Agenda culturel

16 janvier 2017

aderev_colombie_embera_agenda_culturel
Crédits photographiques : © L’oeil pense – Wifredo Lam. Contre une maison sèche (poème de René Char), détail, 1974.

L’École des Métiers de la culture et du marché de l’art et la Maison de l’Amérique latine présentent le cycle L’Œil pense. Il s’agit d’une exploration de l’art de l’Amérique latine au XXe et XXIe siècle. Une promenade au gré de l’actualité dans cette scène si riche, en soulignant les grands moments qui ont fait l’histoire de l’art et tissent celle qui est en marche.

Il est certes illusoire de tout penser ou de tout voir. C’est pourquoi il est pertinent d’adopter  joyeusement comme devise les vers d’Octavio Paz : L’œil pense / la pensée voit / le regard touche, car c’est bien en exaltant les  sens et en brouillant les lignes que l’on voit plus loin…plus près!

La conférence du lundi 16 janvier « El ojo registra »  animée par Béatrice Andrieux, commissaire indépendante et directrice artistique, apportera un éclairage sur l’essor de la photographie latino-américaine à travers les oeuvres de Teresa Margolles (Mexique)et d’Oscar Muñoz (Colombie).

 

3 décembre 2016

Rendez-vous au STUDIO DE L’ERMITAGE pour écouter CUMBIA YA!  et danser sur les notes de cet orchestre de 11 musiciens devenu incontournable dans le domaine de la Cumbia.

Nourris par le jazz du début de siècle et fidèles à l’héritage du grand compositeur Lucho Bermúdez, les musiciens de cet ensemble ont su malaxer la tradition d’antan pour nous offrir un résultat moderne et actuel aux douces saveurs d’autrefois.

 

17 novembre 2016

Le musée Mundolingua nous donne rendez-vous le jeudi 17 novembre pour sa conférence « Documenter les langues en danger » avec pour invité Denis Costaouec, maître de conférence à l’Université Paris Descartes et coordonnateur d’enseignement en Théorie linguistique et analyse de la dynamique des langages humains.

Objet de la conférence : 

« De nombreuses langues sont menacées de disparition dans les prochaines années ou décennies. Beaucoup d’entre elles ne sont connues que de manière superficielle. Face à cette situation, des programmes de documentation ont été lancés, avec l’objectif de constituer des archives pérennes de matériel linguistique et culturel. On présentera en particulier un programme de documentation mené sur l’ixcatèque, une langue autochtone du Mexique parlée aujourd’hui par moins de dix personnes ».
En assistant à cette conférence, AdeREV documente et développe l’un de ses axes de réflexion d’actions à mener dans la communauté Embera au Choco.